Frita

Il y a plusieurs versions de la frita. Celle-ci est celle que faisait ma grand-mère et qui vient d'Alger. La version oranaise est différente et ne comporte pas d'oignons.
On mange la frita telle quelle, mais on l'utilise également comme garniture pour les pizzas à la frita, anchois et olives noires, les cocas à la frita, les tourtes aux sardines (une recette personnelle). On peut également casser des oeufs sur la frita, et laisser cuire encore quelques minutes. C'est délicieux.
On peut également accompagner la frita de merguez ou de grillades, comme des brochettes ou une darne de thon à la plancha.

Si vous voulez l'utiliser comme garniture de pizza, (c'est ce que faisait ma grand-mère) mettez une couche de frita sur la pâte, et disposez par dessus du gruyère râpé, des filets d'anchois à l'huile ainsi que des olives noires et enfournez jusqu'à cuisson de la pâte.

Ingrédients pour frita

400g de tomates concassées (fraîches ou en boîte), 3 poivrons verts et rouges, 3 oignons, huile d'olive, sel, poivre

Préparation : frita

Coupez les oignons et les poivrons en lamelles, faites-les revenir à feu doux dans l’huile d’olive, jusqu’à ce que les poivrons ramollissent, et que les oignons prennent un peu de couleur.
Pendant ce temps pelez les tomates avec un épluche-légumes si la peau est suffisamment épaisse. Sinon il faut les monder :
Faites une entaille en croix de 3cm environ sur la peau de la tomate avec un couteau, puis plongez les tomates 30s dans l’eau bouillante.
La peau se détachera ensuite très facilement.
Coupez ensuite les tomates en deux, ôtez les pépins, éliminez l’eau de végétation et coupez les tomates en cubes de 1 à 2cm de côté.
Ajoutez ensuite les tomates avec les oignons et poivrons, salez, poivrez, laissez mijoter la frita environ 1h à feu doux.

Share Button

Pays :

Genre :

Voir aussi ces autres recettes :

frita

29 commentaires pour “frita”

  1. Ce qui est BON BON BON c’est d’ajouter un piment fort, fendu, et dont les graines ont été ôtées avec les oeufs comme dans la recette donnée.

  2. LA FRITA…………… C’est délicieux !!!!! en été , je fais souvent la coca à la frita et je régale tout le monde !!

  3. La frita c’est un délice, surtout en été quand on partait à la plage le cabasset rempli de cocas. Ail ail ail ma fille, y’en avait jamais assez avec une bonne salade.
    Pour midi c’est ce que j’ai fait, l’odeur se répand dans toute la maison. Bon appétit.

  4. coucou LA FRITAC UN DéLICE MON CHERI A DORE CA BON soié bisesde fos sur mer

  5. Merci Isa !

  6. Super recette …la même de ma grand mère!
    La frita est encore meilleure le lendemain, un délice

  7. c’est vrai alextarbes, les plats mijotés sont toujours meilleurs le lendemain !

  8. NOUS ADORONS AIL AIL MES FRERES ( via PEYPIN )

  9. Pour moi, les poivrons sont grillés au feu de bois, pelés et découpés en morceaux. Les tomates pelées et épépinées aussi. Elles se font revenir dans une grande sauteuse au moins 5 bonnes mn dans l’huile aillée avec du paprika et un sucre. Après l’ajout des poivrons la cuisson effectivement dure au moins 1 heure à feu doux…en remuant bcp de temps en temps. 15 mn avant la fin de cuisson j’ajoute une cs de Nora en poudre que je conserve dans l’huile. Pour le piment oui bien sur pour…certains, je suis obligé d’en cuisiner une partie avec (petit piment de Cayenne séché que j’essaye de retirer en fin de cuisson!!!)

  10. Merci pour cette version !

  11. cela fait 1 mois que j’ai découvert votre site et me suis abonnée. Merci de me faire revivre les recettes de mon enfance
    je fais la coca pour toute la famille même quand je me déplace. Pour la frita, je mets qq gousses d’ail en plus.

  12. Merci Michèle, je suis très content pour vous ! A bientôt !

  13. Bonjour, personnellement je mets en plus de tous les ingrédients du lapin ou poulet que je fais cuire avec l’ensemble.Cela devient un repas plus complet.
    Un régal. bonne journée

  14. bonjour a tous. tres bon aussi avec des cotes de porc.j’en fais demain pour 90 personnes.je vous dirais s’ils ont aimé.a plus!

  15. ma grand mère Oranaise faisait la frita comme vous et chaque fois que j’en ai fait, y compris pour des ch’ti tout le monde s’est régalé !!!
    bisous

  16. Merci Evelyne j’adore moi aussi !

  17. C’est ce que les espagnols appellent « sofrito » et qui sert aussi de base à beaucoup de leurs recettes

  18. le secret de la frita, c’est l’ail : il faut en mettre beaucoup !
    Après, c’est vrai qu’elle s’accommode parfaitement d’œufs pochés, de lapin, en cocas, …

  19. @Luc, Avec de l’ail pour moi ce n’est plus de la frita… Mais après chacun est libre de faire ce qu’il veut. C’est très bon effectivement avec de l’ail, mais pour moi c’est de la piperade et c’est basque !

  20. Non Christophe, tu confond avec la Tchoutchouka.
    Frita = Poivrons + tomates + ail
    Tchoutchouka = Poivrons + tomates + oignons

  21. Je confonds avec la tchoutchouka ? lol, Alain tu aurais dû dire ça à ma grand-mère qui était native d’Alger qu’elle ne savait pas ce que c’était que la frita ! (c’est sa recette) Je pense que tu aurais été bien reçu. Plus sérieusement, ne le prends pas mal mais quand on prétend connaitre la « vraie » recette d’un plat aussi répandu que la frita, le couscous ou la paella, c’est qu’on n’a pas étudié le sujet de près, ce que je fais depuis 12 ans. Il y a évidemment plusieurs façons de faire la frita selon qu’on est natif de tel ou tel endroit, et personne n’a plus vocation que l’autre à connaitre la vérité révélée sur le sujet ! Bon appétit.

  22. C’est comme tu veux .. mais tout le mode détient sa part de vérité .
    Mes deux grands mères ( Alger et Tlemcen ) faisaient la même frita,sans oignons.
    Les auteurs gastronomiques pied-noirs ( canal historique) Lucienne Karsenty, Henriette Pariente etc .. faisaient aussi la meme …

    Mais bon … Si on y rajoute de l’oignon ce n’est pas un delit .. L’essentiel c’est que ce soit a son goût

  23. Je vais du reste utiliser les derniers poivrons de mon jardins ( et les dernieres tomates de l’année – snif !! ) en faisant une grosse frita, dont les restes finiront a garnir des cocas: plats préférés de mes petits enfants.

  24. @Alain je vois que tu n’es pas convaincu ! Crois-moi depuis 13 ans que j’ai écrit mon livre sur la cuisine pied-noir et que j’ai monté mon site, j’ai discuté de la cuisine pied-noir avec des centaines de personnes. Je pense être une des personnes vivantes les plus au courant de ce que peut être ce qu’on appelle la cuisine pied-noir, parce que j’en entends parler tous les jours depuis 12 ans. Donc, quand je parle de la frita tu peux me croire, ce n’est pas que je tienne à mettre des oignons ou pas, c’est simplement qu’il faut accepter que d’autres personnes procèdent d’une façon différente, et que c’est néanmoins de la frita !

  25. MMMM… Rien que de penser à la tarte à la frita de ma mamie, j’ai les papilles en délire!!! (c’est la meilleure du monde bien sur!!!) Essayez aussi la frita avec des frites!!! C’est calorique mais sublimissime! Et puis ma mamie, et ben elle a écrit un livre de cuisine pied noire, Na!

  26. AH et puis ma mamie à moi elle mettait pas d’oignon dans sa frita, mais de l’ail!!!

  27. ah et puis je ne vous parle pas des bestel à la frita de ma mami!!! Non , jvous en parle pas.

  28. Ma grand-mère faisait toujours la frita avec des abats, principalement des rognons ou des gésiers. C’était un pur délice.
    Ceci étant, à Oran on ne mettait pas d’oignons dans la frita, on en mettait dans la « salade juive » qui est aussi à base de poivrons et de tomates avec ou sans ail.

  29. Ca doit être effectivement excellent, merci Michelle !

Laissez un commentaire:

frita - frit - rit