Pâtes aux anchois et fenouils sauvages ( très ancienne recette sicilienne).

Cette recette est pratiquement introuvable sauf peut-être en sicile. C'est pourquoi je me fais un réel plaisir de l'adresser surtout à tous ceux qui comme moi ont des ancêtres siciliens et qui peut-être entendu parler avec nostalgie de cette préparation par leurs grands-parents ?

Ingrédients pour Pâtes aux anchois et fenouils sauvages ( très ancienne recette sicilienne).

  • 1 gros bouquet de fenouils sauvages frais.
  • 1 oeuf frais.
  • Chapelure de pain.
  • 1 verre de filets d'anchois à l'huile.
  • 1 à 2 gousses d'ail
  • POUR 6 PERSONNES.
  • 1 belle tomate bien mûre.
  • Sel et poivre.
  • Huile d'olive.
  • 1 kg de spaghetti.
  • 1 piment de Cayenne ( facultatif ).

Préparation pour Pâtes aux anchois et fenouils sauvages ( très ancienne recette sicilienne).

Rincez et égouttez les fenouils et récupérez ses pousses tendres : partie supérieure du fenouil.

Réservez les bulbes et les tiges pour une autre utilisation.

Dans un grand mixer mettre :

les pousses tendres +1 jaune d’oeuf frais + 1 à 2 gousses d’ail + la tomate pelée et épépinée coupée en morceaux + les filets d’anchois + la chapelure de pain + l’huile d’olive + sel et poivre + 1 petit piment de Cayenne ( facultatif ).

Mixez et montez la préparation en pommade en dosant bien la chapelure et l’huile.

Réservez au frais.

Dans un récipent mettre : l’eau + le sel + les tiges dures des fenouils coupés en tronçons.

Plongez les spaghetti dés ébullition et cuire les pâtes al dente.

Passez les pâtes en réservant une louche d’eau de cuisson et ôtez les tiges de fenouil.

Dans un grand saladier versez : les spaghetti + la louche d’eau de cuisson des pâtes + la pommade aux anchois et fenouils sauvages.

Bien mélanger et rectifiez l’assaisonnement.

NB =

Ce plat et très simple et peu onéreux.
Dosez la quantité d’anchois suivant les goûts de chacun.
Parmesan et / ou Gruyère pour ceux qui le désirent.

Donnez une note à cette recette !
[Total: 0 Average: 0]

Voir aussi ces autres recettes :

6 thoughts on “Pâtes aux anchois et fenouils sauvages ( très ancienne recette sicilienne).

  1. La recette d’Emmanuel est la plus proche. Les sardines doivent être fraîches, du fenouil cuit avec de l’ail,de la tomate et une cuillère à soupe de concentré, cuire et servir sur des pâtes avec la sauce et de la chapelure un grillé.c’est une recette sicilienne que ma mère faisait ainsi que ma grand’mère et moi depuis que je trouve du fenouil sauvage dans la campagne languedocienne.

  2. Je suis contente de retrouver cette recette ma maman nous la preparait j adorais merci encore et si vous avez d autres recettes anciennes vous pouvez les mettre sur votre blog

  3. Délicieux. Mais j’ai fait cuire (un peu) le fenouil et fait revenir les anchois pour les faire fondre (dans la tomate, avec un oignon) avant de mixer tout ça.
    On peut préparer une grande quantité de sauce et la congeler.

  4. Je fais de temps en temps une recette similaire, avec des sardines fraîches grossièrement tronçonnées qui sont saisies dans la casserole où on a laissé suer le fenouil (et de l’ail). Poivrer, saler, rajouter des tomates fraîches (pelées épépinées), surtout ne pas trop cuire, et servir sur des linguine ou autres pâtes pas trop larges.
    Découvert à Erice, l’ancienne Eryx où les prêtresses se donnaient corps et âmes au culte de l’amour. Ça se sent au goût.

  5. la mouna je l’a prepare souvent economique et legere ma recette 4oeufs 1v d’huile 1v de sucre 1v de jus d’orange dt zeste 1cs d’anis 1cs de sesame 1cs de levure boulangere diluee dans 1peu de lait tiede plus lafarine 1levure chimique 2cs de lait en poudre melanger on cemmencant avec les liquide lausser lever ensuite faire des petites gallettes laisser lever encore dorer au jaune d’oeufs persemer de sesames cuir

  6. Je découvre le blog… Magnifique ! J’ai même les larmes aux yeux devant la recette du caldero que je mangeais petite fille chez ma nounou qui était pieds noirs… (mais elle la faisait avec des tagliatelles au ieu du riz). Je mets ce blog dans mes favoris !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − douze =