ail doux

Fin juin début juillet arrive l'ail nouveau français sur les marchés. Il faut profiter de cette période durant laquelle l'ail n'a pas encore de germe. Il est donc plus digeste et il est inutile de le couper en deux et de le dégermer.

On pourra donc stocker des têtes d'ail au congélateur, ou comme ici, mettre de l'ail en conserve à l'huile d'olive et l'utiliser ensuite au gré des besoins.

Il faut impérativement faire cette recette avec de l'ail nouveau. Le fait de le faire blanchir trois fois fait perdre une partie de sa force à l'ail. De cette façon, on peut le manger tel quel en tapas ou le mettre dans des salades ou autres assaisonnements.

On peut également le mixer pour en faire de délicieuses crèmes d'ail, pesto, etc.

Pour le manger tel quel il est bien de l'aromatiser. Pour l'utiliser dans la cuisine il est préférable de ne pas l'aromatiser de façon à vous laisser la marge de manoeuvre la plus grande pour l'assaisonnement du plat final, sinon cela aura toujours le même goût !

Ingrédients pour ail doux

  • Pour 2 pots d'ail doux : 4 grosses têtes d'ail nouveau, huile d'olive.
  • Aromates au choix : poivre en grain, laurier, thym, romarin, fenouil, coriandre...

Préparation pour ail doux

Pelez les gousses d’ail et remplissez les deux pots.
Mettez les gousses d’ail dans une casserole, couvrez de vinaigre blanc.
Portez à ébullition, laissez bouillir 2 à 3mn, les gousses vont commencer à remonter à la surface.
Egouttez les gousses d’ail.
Mettez les gousses dans les pots stérilisés (5mn dans l’eau bouillante), avec éventuellement des aromates (thym, origan, laurier, piment, etc.
Couvrez d’huile d’olive.
Fermez hermétiquement.
Attendez quelques semaines avant de déguster

Donnez une note à cette recette !
[Total: 0 Average: 0]

Voir aussi ces autres recettes :

2 thoughts on “ail doux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + neuf =