Tomates confites à l’huile d’olive

Ces tomates confites sont excellentes. Elles se dégustent en antipasti, avec un apéritif, mais on peut les associer à de nombreuses combinaisons gourmandes, dans les pinchos, les salades, en accompagnement de tajines ou pour réhausser des sauces.

On peut également mixer le tout et le mélanger avec du fromage râpé (Pecorino par exemple), quelques câpres et quelques olives pour faire une sublime sauce tomate pour accompagner les spaghetti.



Il existe en Espagne un étrange dicton populaire qui stipule qu'on doit faire les tomates séchées exclusivement au mois de juillet, ni avant ni après... Peut-être pour des raisons de météo ?

Il y a généralement toujours une raison pour ce genre de dictons, si quelqu'un le sait merci de le poster en commentaire !

Ingrédients pour tomates confites à l’huile d’olive

1kg de tomates bien mûres

sel fin

huile d'olive (environ 10 à 20cl)

Préparation : tomates confites à l’huile d’olive

image_pdfimage_print

Coupez les tomates en deux et enlevez les pépins (voir résultat sur les photos)
salez généreusement les demi-tomates côté chair (côté chair par opposition au côté peau)
Empilez les tomates dans un égouttoir, côté peau vers le haut, et laissez dégorger 1h, pour éliminer le maximum d’eau de végétation.
1ère version : Posez les demi-tomates sur une grille à four, côté peau vers le haut, de façon à ce que le liquide puisse s’échapper par le bas.
Enfournez les tomates, mettez en dessous la lèchefrite de façon à ce que le jus des tomates, s’il y en a, ne tombe pas directement dans le four.
Laissez cuire 2 à 3h à 150° suivant le point de séchage désiré. Les tomates ne doivent pas colorer, si elles commencent à changer de couleur par endroits, baissez un peu la température du four.
Ouvrez la porte du four régulièrement (tous les 1/4 d’heure) et maintenez-là ouverte quelques secondes pour éliminer une partie de l’humidité.

Laissez refroidir complètement, four à demi-ouvert.
Ebouillantez et séchez bien un ou plusieurs pots de confiture.
Tassez bien les tomates puis recouvrez d’huile d’olive. Chassez les bulles d’air restantes (voir photo) qui se trouvent sur les bords du bocal et qui risqueraient de faire moisir prématurément les tomates.

2ème version : Alternativement, si vous habitez dans une région au climat chaud et sec, vous pouvez laissez sécher les demi-tomates épépinées et dégorgées au soleil, le temps qu’elles soient bien sèches. Retournez-les de temps en temps.
Le soir, rentrez les tomates pour ne pas qu’elles prennent l’humidité, et ressortez-les le lendemain jusqu’à séchage complet (les tomates seront alors très raides et nécessitent un trempage d’une heure dans l’eau pour être consommées), ou demi-séchage, comme pour la version « four ».
Si les tomates sont complètement séches, elles se conserveront idéalement dans une boîte à biscuit en fer. Si vous ne les séchez qu’à demi,

Enfin, il existe des déshydrateurs à fruits et légumes électriques, qui permettent d’obtenir le même résultat.

A chaque fois que vous prélevez des tomates, vérifiez que les tomates restantes restent bien immergées dans l’huile, ce qui leur permettra de se conserver très longtemps.

Utilisez ensuite cette huile parfumée de tomate pour vos assaisonnements !

Pour une longue conservation, utilisez des bocaux que vous stériliserez.

Genre : , , ,

Voir aussi ces autres recettes :

tomates confites à l’huile d’olive

6 commentaires pour “tomates confites à l’huile d’olive”

  1. merci pour cette recette qui me rappelle le pays mais ici le
    soleil n’étant pas assez fort et l’âge aidant je me contente de
    les acheter en Italie.
    Mon mari les prépare à l’aigredoux et toute la famille emporte des
    pots tout prêt à déguster.

  2. Ma grand mère et ma mère faisaient sécher les tomates seulement en juillet le soir elles les rentraient et jamais au mois d’août car il y avait les orages il ne faut pas d’humidité aux tomates. Maintenant je les achète à Vintimmille six euros le kg plus facile. Mais avant de les mettre à l’huile je fais bouillir de l’eau un peu de vin blanc je les trempe deux trois minutes le fait sécher et ensuite je les mets dans l’huile

  3. Merci Jacquie pour ce commentaire !

  4. Salut Christophe,
    Grâce à vous ça me rappelle beaucoup mon enfance,c’était très dure pour les enfants (petites mains de leurs mères ou des femmes en général).Ces techniques ont été dévoyées, volées et détournées par des marchands qui les ont monaynnées pour gagner toujours plus d’argent au détriment des pauvres.
    Vous nous faites vivre de bonnes techniques, hélas qui ne sont plus à la portée du commun des mortels.
    A++ je vous lis toujours avec plaisir.

  5. Merci Loueslati ! A bientôt !

  6. @Nicole C’est vrai que c’est plus simple ! Mais ici les tomates confites coûtent 30€ le kg ! Alors je préfère les faire, en plus elles sont meilleures !

Laissez un commentaire: