Recette de Les boulettes de viande du couscous

Ingrédients pour Les boulettes de viande du couscous

Pour environ 30 pièces, prévoyez une baguette de pain dur (2 jours), 3 ou 4 oignons gros comme des oranges, une dizaine de gousses d'ail, une bonne vingtaine de feuilles de céleri claires proches du coeur, un beau bouquet de persil plat, 2 oeufs, 600 g. de viande de boeuf haché sommairement avec 50 g. de gras de veau (demandez au boucher de le faire au hachoir et non à la machine à steaks hachés, à défaut, faites-le vous-même assez sommairement), le fût d'un os à moelle fendu dans sa longueur, 2 tomates fraîches épépinées ou 3 romaines pelé1 cuillère à café rase de levure alsacienne (paquet rose)

- 1 cuillère à café de cannelle moulue

- 1 cuillère à café de boutons de rose moulus

- 1 cuillère à café de poivre de la Jamaïque moulu (kebaba)

- 1 cuillère à café de muscade râpée

- 1 cuillère à café de poivre gris moulu

- 2 cuillères à soupe de poivre rouge doux (felfel zaïna

es en boîte et bien essorées

Préparation : Les boulettes de viande du couscous

Tout d’abord hachez les 2 oignons assez fin (les gros trous d’une râpe à main). Salez généreusement et mettez à suer dans un égouttoir sur une assiette. Mettez la baguette de pain coupée en tronçons à tremper dans une cuvette d’eau tiède (5 mn environ).

Ensuite dans un saladier, mettez la viande hachée, l’ail écrasé puis haché assez fin, le bouquet de persil haché à la main (en excluant las grosses tiges), le céleri haché à la main séparément du persil. Ajoutez le hachis d’oignons bien essoré, les épices déjà nommées en attente dans leur bol. Pressez le pain pour en exprimer toute l’eau puis effritez-le dans le saladier. Salez la préparation, mélangez bien, goûtez le sel, rectifiez. Si vous appréciez la personnalité du poivre, ajoutez une cuillère à café de mominette (poivre moulu).

Séparez cette farce en deux moitiés et réservez dans deux récipients.

Préparation et garniture des boulettes

Ces boulettes de forme oblongue et de la taille d’un très gros oeuf seront personnalisées et parfumées par différents légumes, selon la saison. Ces légumes devront être appliqués sur les flancs des boulettes, de part et d’autre.

Légumes

Remplissez à demi d’eau une cuvette. Mettez-y un demi-citron en le pressant la main dans l’eau. Vous y jetterez tous les légumes coupés pour éviter l’oxydation.

Effeuillez 2 petits artichauts, retirez le foin, coupez-les en 8 tranches fines de la tête aux feuilles tendres dans l’axe, comme des tranches d’orange ;

séparez 6 petits bouquets de chou-fleur de la taille d’une noix, coupez-les en deux dans l’axe ;

fendez 3 piments forts de la tête vers la pointe, sans dissocier les deux moitiés, ôtez les graines et la queue ;

épluchez 2 petites pommes de terre en les tournant dans la main pour former des gouttières dans lesquelles glissera la farce ;

rincez 3 ou 4 petites branchettes de coeur de céleri ;

grattez 2 petites courgettes et coupez-les en demi-cylindres légèrement évidés de 3 cm de long environ pour un cm d’épaisseur. Faites de même avec une petite aubergine ;

videz 1 poivron rouge et 1 vert ; coupez-les en morceaux comme pour les courgettes, un peu en conque.

Au moment de rouler les boulettes, déposez tous ces morceaux de légumes sur une serviette. Essuyez-les parfaitement.

La friture

Cassez un oeuf sur la farce du premier récipient. Malaxez rapidement et formez une quinzaine de boulettes. Disposez-les sur une planche. Renouvelez cette opération avec le deuxième récipient. Ce partage permet d’éviter que les oeufs ne ramollissent la farce, qui doit bien se tenir.

Dans une grande poêle ou une sauteuse, mettez un centimètre d’huile. La friture des boulettes s’effectue selon la technique ” bel tkik ou addam “, littéralement ” avec la farine et les oeufs “.

Je vous explique.

Devant vous, face à la poêle, vous disposez une assiette profonde et un bol. Dans le bol, vous battez 3 oeufs avec une pincée de sel, 4 gouttes de citron, 1 cuillère à café de coriandre moulu, 1 pointe de poivre.

Dans l’assiette, vous mélangez

-1 verre de farine

-1 pincée de sel

-1cuillère à soupe de grains de sésame légèrement grillés et pilés.

Ensuite, de votre mauvaise main, vous roulez chaque boulette délicatement dans l’assiette de farine et toujours avec cette même main vous la déposez dans le bol qui contient les oeufs battus. Avec l’autre main, la bonne, vous roulez la boulette dans l’oeuf d’un geste vif, puis vous la glissez dans la friture. Si jamais la main qui roule dans la farine touche la boulette une fois roulée dans l’oeuf, c’est la catastrophe collante. Je ne vous la souhaite pas. Donc, la mauvaise main, toujours sèche, va de l’assiette au bol sans contact avec l’oeuf, et la bonne main, sans jamais toucher l’autre, va des oeufs battus à la friture. Prévoyez un torchon propre pour vous essuyer en cas de manquement à cette règle.

Cuisson des boulettes

Les boulettes une fois frites, filtrez l’huile, répartissez-la dans deux sauteuses assez profondes, ajoutez dans chacune 2 gousses d’ail écrasées, 3 pincées de sel, 2 de poivre, une branche de céleri, un demi-poivron rouge haché fin, 3 verres d’eau.

Mettez à frissonner et disposez-y les boulettes serrées en rond en une seule rangée dans chaque sauteuse. Laissez à feu doux une demi-heure en surveillant. A sauce presque courte, éteignez et réservez. Réchauffez au dernier moment et présentez à sauce courte.

Pays : ,

Genre :

Voir aussi ces autres recettes :

3 commentaires pour “Les boulettes de viande du couscous”

  1. Vous dites “mominette” mais c’est mignonnette”,ce qui veut dire du poivre en mélange ou pas mais haché gros!De plus,il est d’usage de laisser mijoter les boulettes dans le bouillon du couscous,enfin on utilise les pétales de rose entiers .Enfin chacun ses habitudes !

  2. oui c’est sans doute une coquille de l’auteur de la recette !

  3. Rectification :haché grossièrement !

Laissez un commentaire: