La mouna de Pâques

Mouna – la recette

Cette délicieuse brioche se consomme traditionnellement à Pâques chez les pieds-noirs. On enfouit parfois pour cette occasion un oeuf dur à l'intérieur.


Ingrédients pour Mouna – la recette

Proportions pour la recette filmée, pour deux mounas :

  • 500g de farine,
  • 100g de beurre
  • 20g de levure de boulanger
  • 100g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 zeste de citron râpé
  • 5cl de rhum brun
  • 7cl de lait tiède.

Décoration :

  • 2 jaunes d'oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 4 sucres en pierre ou 50g de sucre en grain pour décoration (on en trouve maintenant en supermarché, ce sont les grains qu'on trouve sur les chouquettes)

Préparation : Mouna – la recette

image_pdfimage_print

Délayez la levure de boulanger dans un demi-verre de lait tiède.
Laissez reposer à température jusqu’à ce que le mélange commence à mousser.
Mélangez dans un saladier (ou au mixer si vous avez une fonction « pâte » au à la MAP) la farine, le sucre en poudre et le sucre vanillé, le sel, le zeste de citron.
Ajoutez les oeufs un à un, l’huile ou le beurre ramolli, le rhum, le lait mélangé à la levure. Pétrissez la pâte (idéalement environ 1/4 d’heure).
Laissez reposer 4 heures à température, dans un saladier recouvert d’une serviette.
Séparez la pâte en deux et pétrissez à nouveau.
Déposez sur du papier sulfurisé beurré et laissez monter encore 2h.
Préchauffez le four à 130° pendant 15 mn. Pendant ce temps, concassez grossièrement les sucres en pierre au pilon si vous n’avez pas de sucre en grains, battez les deux jaunes d’oeuf avec un peu d’eau et badigeonnez-en les mounas. Déposez sur le sommet des brioches le sucre concassé.
Enfournez env. 40 mn. à 180°
Surveillez la cuisson vers la fin. Les mounas doivent être d’une belle couleur brune.

 

 

La mouna ou mona est une brioche aromatisée aux zestes d’agrumes et au rhum
Cette délicieuse brioche se consomme traditionnellement à Pâques chez les pieds-noirs. On enfouit parfois pour cette occasion un oeuf dur à l’intérieur.
Il y a différentes façons de la parfumer. Cette recette comprend du zeste de citron et du rhum. Certains préfèrent le zeste d’orange, d’autres mettent de l’eau de fleur d’oranger, des grains d’anis vert, certains omettent le rhum.

Voilà d’autres versions aromatisées différemment :

La mouna de Pâques

La mouna de Pâques

Share Button

Pays : ,

Genre : ,

Voir aussi ces autres recettes :


28 commentaires pour “Mouna – la recette”

  1. Bonjour,

    En tant que française d’Algérie j’aimerais apporter une remarque à votre recette. Une fois les monas mises sur plaque, il faut sur le dessus, avec une paire de ciseaux, couper une croix.

    Cela ne change rien au goût de la mona mais représente la vraie mona de chez nous.

    Cordialement

  2. Bonjour,

    Il me semble qu’il y a de la creme patissiere dans la Mona.

    Au passage merci beaucoup pour toutes ces bonnes recettes.

    Cordialement,
    Mime de crocraquant.

  3. Bonjour Mime, non la mouna est une brioche et il n’y a pas de crème dedans !

  4. Bonjour,
    Merci Arlette, tu es bien de chez nous (je revoie ma Méré)

    Bonnes Pâques

    Jean

  5. bonjour Christophe
    J’ai essayé les mounas, c’était extra tous les anciens (nés là bas) se sont régalés, par contre et sans faire exprès, j’ai mis le four à 130° et le résultat était parfait également, en tous cas, merci pour ce site et toutes ces recettes, sem prochaine, j’essaie la longanisse avec mon kenw……
    amical,cuisinement
    Jan-Nicolas

  6. Bravo Jan-Nicolas de perpétuer les bonnes traditions culinaires ! Essayez la longanisse ça vaut vraiment le coup !

  7. Merci Arlette
    Ma maman faisait également une croix,par contrepas de rhum
    mais du jus d’orange ou fleur d’oranger

  8. Bonjour, Merci pour toutes vos belles et bonnes recettes. Pour réussir à coup sûr la mona qu’elle farine je dois utiliser? Merci. Cordialement

  9. eh bien de la farine de blé standard, c’est à dire de la 55, la farine de base.

  10. Les miennes sont en préparation elles gonflent c’est la recette de mes ancêtres et les miennes parfumées orange citron et anis vert et les proportions ne sont pas les mêmes mais chacun sa recette !! Et ça c’est bien

  11. bonjour Christophe ,j’ai fais la mona comme tous les ans et c’est la même recette que je fais juste au dernier pétrissage je ramène les bords en dessous avant de la laisser monter (c’est un boulanger d’Oran qui m’a dis que la mona sera plus légère et aéré)un régal ,j’ai voulu essayé avec le rhum mais le gout n’est pas celui de ma jeunesse.merci pour toutes ces recettes je fais beaucoup de cuisine et régale pas mal d’amis et famille .amitiés à tous Lucette

  12. La mouna est a base de jus d’orange , de zeste d’orange de citron de rhum, et d’anis grains. On peut remplacer le beurre par de l’huile, Cela dépendait de la richesse des gens.Pour ma part je préfère le beurre. Je suis d’origine pieds noirs et artisan boulanger pâtissier chocolatier,ma recette viens d’un de mes oncles qui était boulanger à sidi bel abbés.
    Merci pour votre site et de diffuser nos traditions culinaires

  13. je viens de visionner la vidéo, c’est une catastrophe , Tu martyrises la pâte, le pétrissage est a revoir , ta pate est dure c’est normal car il te faut 300g de liquide pour 500g de farine et ou est le jus d’orange, l’anis et le zeste d’orange, ensuite on taille la mouna au ciseau
    Si vous voulez la recette demandez la moi et essayez la

  14. Macia Frédéric je voudrais bien recevoir votre recette merci

  15. Le commentaire de Macia sur le pétrissage m’a interpellé. J’ai donc visionné la vidéo et je n’y ai vu ni massacre ni tendresse, alors que d’après mon bout d’expérience, il faut l’un puis l’autre.
    Pour payer mes études, j’ai été pizzaïolo dans un restaurant très couru de la Côte d’Azur . J’étais beaucoup plus physique que Christophe lors du premier pétrissage. Quasiment boxeur (je travaillais en public) ! A l’opposé, lors de la seconde intervention (dégazage), j’aplatissais la pâte avec une douceur quasi-féminine (qui n’exclue pas l’efficacité) et je mettais grand soin à lui préparer des formes esthétiques.
    L’astuce des bords en-dessous partagée par Lucette donne de réels résultats. Il serait sot de s’en priver, puisqu’on ne présente pas la mouna à l’envers !

  16. Je suis confus : j’ai oublié de remercier Christophe pour sa cuisine de mémoire et pour le remarquable équilibre de ses recettes entre le goût recherché et la simplicité pour y parvenir.

  17. C’est amusant, ce matin à la boulangerie de Paradou ils faisaient gouter la « Mouna de pâques », il y en avait plein la vitrine, 5,50 euros pièce..
    Je tape sur internet pour savoir d’où vient cette brioche… et sur quelle recette je tombe :)))

  18. @Cyrille bah tiens ! lol

  19. @Roba, certes le pétrissage est certainement perfectible, n’étant moi-même pas boulanger, personne n’est parfait !

  20. Merci roba !

  21. @Macia Une catastrophe n’exagérons rien. Je ne suis certes pas boulanger et le pétrissage est très certainement perfectible je veux bien le reconnaître, mais personne ne s’est plaint de cette recette jusque là (en tout cas dans ceux qui l’ont mise en pratique, il suffit de lire les commentaires), et c’est un mix entre la recette de ma grand-mère qui est née à Alger, et celle que m’a donnée un ancien boulanger d’Oran à la retraite, M. Bascuñano, qui n’était donc pas franchement un débutant en matière de mouna. La consistance finale est exactement ce que j’ai toujours connu en matière de mouna, d’où qu’elle vienne.
    Donc il ne faut pas raconter n’importe quoi non plus. Comme pour tout le reste y a autant de variantes de la mouna qu’il y a de boulangers, et il n’y a aucune obligation de mettre de l’anis, ni du jus d’orange.
    Enfin on peut tout dire mais il y a une façon de le faire, et la courtoisie ne fait de mal à personne, surtout qu’une vidéo comme celle-là représente une bonne journée de travail, entre la recette, le tournage et le montage. Vous pouvez au moins avoir un peu de respect pour les gens qui essaient de faire des choses et de les mettre gratuitement à la disposition de tout le monde, même si tout est certes perfectible. Si vous avez des connaissances à partager faites-le, ça intéressera tout le monde, sinon allez voir ailleurs.

  22. La première cuite …. Elle est pour moiiiiiii j’adore la déguster tiede
    Alors pour moi, oranges et citron et en zestes… Et pour le liquide je prends le jus des oranges et des citrons, recette de ma maman et de ma gd mère et j’ajoute des grains d’anis vert, et elle est très parfumée un régal .. Enfin pour moi et mon entourage…!!! Mais quel travail..!!!!

  23. j’ai 76 je me rappel quand j »étais enfant ma grand mère nous faisais des beignets dit alsacien es qu’il vous serais possible de retrouver peut-être cette recette elle nous faisait aussi des croquet elle avait une astuce pouyr quil reste longtemps frais comme au premier jours merci a vous si vous avez cela dans votre mémoire au plaisir de vous lire un jour

  24. Bonjour Claude je ne connais pas la recette des beignets… Pour les croquets, la meilleure technique que je connais c’est de les mettre dans une boite en fer. Je n’en sais pas plus !

  25. Bonjour Christophe,
    Je suis une Française de France mais mon compagnon est pied noir. Merci pour toutes ces recettes qui me permettent de réaliser avec succès des plats que je n’ai jamais goûtés. Hier, je lui ai fait une mouna en suivant votre recette et il l’a trouvée délicieuse!

  26. Bravo Caroline !

  27. Nul n’est prophète dans sa cuisine et c’est dommage que certains commentaires m’ont ennuyée venant de personnes qu’ils ont oubliés que ces recettes mises à notre disposition gratuitement, nous font revivre notre enfance…ces odeurs de farine, ce pétrissage plus ou moins bien fait selon les dires, ces effluves d’orangers, de citronniers, ce rhum, ces yeux écarquillés devant ces boules de pâte qui avaient doublé de volume, le murmure chaud du four et la joie de savourer cette mouna ou mona.CONTINUEZ Chirstophe à nous régaler.Par votre site, peut on obtenir vos livres et merci d’être inscrite pour recevoir vos recettes.lydie

  28. Bonjour Mougeotte et merci beaucoup ! Les livres vont être disponibles en septembre. Pour s’inscrire à la news il y a un formulaire à gauche de la page en dessous ou au dessus du menu ! A bientôt, Christophe

Laissez un commentaire: