Piments végétariens et piments habaneros c’est la saison !

piments végétariens et piments habaneros

piments végétariens et piments habaneros

L’automne en métropole c’est la saison des piments, qu’on trouve en frais de septembre à novembre. Je vais vous parler aujourd’hui  de deux variétés de piments particulièrement intéressantes, qui ont vraiment un goût extraordinaire et très voisin, la différence étant que l’un est doux alors que l’autre pique terriblement !

A ma gauche le piment dit “végétarien”. Pourquoi “végétarien” ? Eh bien je ne sais pas, peut-être parce qu’il ne “pique” pas, il n’est donc pas carnassier ! Toujours est-il qu’il a un parfum et un goût incroyables. Voyez sa forme allongée qui le différencie nettement des habaneros à droite, qui ressemblent à de petits poivrons. Le végétarien ressemble à un habanero qu’on aurait allongé en tirant dessus !  Dans certains cas le piment végétarien est encore plus allongé et il ne reste presque rien de son ventre arrondi.

A ma droite le piment habanero reconnaissable entre mille à sa forme de petit poivron. On le trouve généralement dans un bel assortiment de couleurs allant du vert au rouge en passant par le jaune et l’orange, c’est un piment magnifique. Attention toutefois, le habanero fait partie des piments les plus forts ! Il ne faut surtout pas prendre ces petits piments aux couleurs pastels qui ressemblent à des friandises pour des petits choses inoffensives ! Ils sont beaucoup beaucoup plus piquants que par exemple la harissa. Mais leur goût est tellement agréable qu’on en devient vite accro !

Faites bien attention en manipulant ces piments, surtout si vous en traitez une grande quantité pour faire par exemple de la purée de piments frais. Mettez des gants c’est très important, et faites attention de ne surtout pas vous toucher aucune partie du corps et encore moins les muqueuses (genre je me frotte l’oeil). Rincez ensuite à l’alcool les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec le piment. La capsaïcine qui est l’agent actif du piment n’est pas soluble dans l’eau, c’est pour cela qu’il ne sert à rien de boire de l’eau quand on mangé trop de piment. Mangez plutôt du pain qui fera passer le feu du piment. Je ne sais pas si boire de l’alcool aura le même résultat !

Voir ces recettes liées:


2 commentaires pour “Piments végétariens et piments habaneros c’est la saison !”

  1. J’ai déjà cultivé, chez moi en Provence, du piment végétarien, que j’adore et que j’ai goûté pour la 1ère fois lors d’un séjour en Martinique. J’ai malheureusement perdu les graines et essaie vainement d’en retrouver. J’avais pris contact avec “le jardin tropical”, à la Martinique qui devait me faire parvenir des plants, mais malheureusement la personne a été gravement malade et l’envoi n’a pu se faire. Pourriez vous m’aider pour pouvoir trouver des graines, voire des plants. Merci.

    En fait je suis arrivé sur votre site par la cuisine des cocas, que je fais depuis longtemps. Vos manières de faire m’intéressent. A bientôt et merci pour votre concours éventuel.

  2. @Rémy Bonnaure :
    Je n’ai pas d’actions chez eux ;-), mais il me semble que vous pourriez commander chez Baumaux, grainetier à Nancy :

    http://www.graines-baumaux.fr/136661-piment-vegetarien.html

    Yapluka !

Laissez un commentaire: