Les recettes de la semaine !

 

Mangez des légumes avec FESTINS DE LEGUMES, mon dernier livre sur la cuisine des légumes !

 

Les nouvelles recettes

kimchi au chou-chinois et pissenlits : une version sauvage du kimchi ! J’adore !

Pâtes sauvages de printemps ! : la recette la plus folle et la plus poétique de l’année avec ces herbes, feuilles et fleurs que je suis allé cueillir dans les prés pour accompagner des pâtes de riz d’une robe printanière.

Choricitos petits chorizos maison : c’est du vice de faire soi-même ces petits choricitos pour ensuite les passer à la plancha ou à la poêle, puis de les dévorer entre deux tranches de baguette, mais c’est tellement bon !

Batata bel fliyou – pommes de terre à la menthe à l’algérienne : il m’a fallu 2 ans pour enfin trouver de la menthe pouliot (voir la recette pour savoir à quoi ça ressemble) mais il ne m’a fallu ensuite que 24h pour faire cette recette traditionnelle algérienne dont j’entendais parler depuis des années. Et j’ai bien eu raison de le faire car c’est vraiment très bon et facile à réaliser !

sauce crudités au tofu : une sauce crudité façon sauce crème mais sans produits lactés avec du tofu soyeux, tout le monde a apprécié et c’est fait en 5mn.

 

 

Ce qu’on peut manger aussi cette semaine

PRODUITS : découvrez cette semaine les mauves sauvages qu’on ramasse dans les prés, comme par exemple chez moi en face de “Mauves sur Loire” les champs en sont blindés !

Découvrez également la menthe pouliot dont le goût bien différent de la menthe verte accompagne avec bonheur la cuisine du Maghreb, qu’il s’agisse de taboulé, kefta, et cuisine des montagnes.

 

 

 

Revue de presse :

Quelques news amusantes : il semble bien que la science occidentale ait atteint son point de Peter. Après nous avoir bassiné pendant des années avec les nuisance supposées des radicaux libres (et tous les produits dont on nous a vantés les mérites parce qu’ils luttaient contre les radicaux libres) une étude canadienne semblerait montrer que les radicaux libres seraient bons pour la santé ! Quelle rigolade, vraiment. Après les omega 3 qui n’ont pas d’intérêt particulier pour l’organisme, les graisses saturées dont on apprend maintenant qu’elles sont indispensables et bénéfiques à l’organisme… Bref, arrêtez d’écouter ceux qui vantent le dernier produit miracle issu des plus récentes recherches, car vous pouvez être sûr que dans 10 ans on vous dira le contraire, et il y aura encore des gogos pour le croire.

L’UFC Que Choisir dénonce cette semaine les dates limites de consommation (DLC) fantaisistes sur de nombreux produits de consommation courantes comme les yaourts, qui seraient consommables des semaines après la fin de la DLC inscrite sur les produits. Bah, entre ça et les viandes qui elles sont remballées (ou recuites) pour échapper à la DLC réglementaire ça fait une moyenne !

Enfin, on parlait de l’agriculteur Emmanuel Giboulot récemment, qui refusait de “soigner” ses vignes en exterminant toute forme de vie autour, c’est maintenant chez les éleveurs que l’état condamne ceux qui refusent d’administrer des antibiotiques à leurs animaux… Et dans 10 ans on nous dira qu’à force de soigner les animaux aux antibiotiques les souches de bactéries sont devenues résistantes à tout ! Et peut-être transmissibles à l’homme pendant qu’on y est !

 

 

 

Chronique Hebdo : comment manger sans gluten en ayant l’impression de ne manquer de rien

Les habitudes alimentaires sont tenaces et il est difficile de se passer de pain à table, surtout quand tout le monde en mange autour de vous. Pourtant quand vous allez dans un restaurant chinois, ou japonais, il n’y a pas de pain, et personne ne songe que cela lui manque. Il n’y a pas de pain parce que là-bas le pain c’est le riz. En Afrique on mange dans beaucoup d’endroits du manioc, ou du fonio, du sorgho, du tef, au Mexique c’est (ou plutôt c’était) le maïs, en Amérique du sud les pommes de terre, le manioc aussi etc. bref on peut très bien vivre sans blé, du moment qu’on n’ait pas une pizza sous le nez.

Pour ceux qui ont décidé de manger sans gluten il y a donc deux solutions : continuer comme avant en mangeant des ersatz de blé (et ce n’est pas bon) ou changer radicalement de façon de manger, en s’inspirant par exemple de ce qu’on pratique en Asie, au Mexique etc. D’autant plus qu’il existe quand même en France d’innnombrables plats qui ne contiennent pas de gluten, du cassoulet à la choucroute, du boeuf carottes aux galettes de blé noir, bref, vous n’allez pas mourir de faim…

Personnellement j’ai adopté une manière de cuisiner assez proche de ce qui se pratique dans l’océan Indien et tout autour : au lieu d’un repas structuré “à la française” on sert tout en même temps et chacun se débrouille (c’était d’ailleurs l’ancien service “à la française” alors que la suite de plats au long du dîner était le service “à la Russe” comme quoi…)

Le repas se compose généralement de :

  • riz
  • légumes, salade ou soupe
  • poisson, viande ou oeufs avec éventuellement une sauce
  • condiments (ou pas)
  • graine (ou pas) : haricots, lentilles de toutes sortes, pois chiches, etc.

Ca a l’air compliqué mais c’est en fait très simple et rapide. Il faut pour cela avoir un outil magique le “rice-cooker” ou cuiseur à riz, qui cuit et tient au chaud sans que vous ayez besoin de vous en occuper. En plus vous pouvez faire cuire des légumes en même temps dedans. Pour 30€ c’est un des seuls gadgets électro-ménagers dont j’aurais du mal à me passer. Oubliez le riz “Oncle bidule” qui ne colle jamais et n’a jamais aucun goût, comme le riz de Camargue (tiens j’ai d’ailleurs appris récemment que ces braves riziculteurs camargais se plaignaient de la baisse des subventions européennes sur leur riz. Sans blague ! Qu’ils produisent des produits sans intérêt ça les regarde mais je ne savais pas qu’on les subventionnait en plus pour ça ! Favoriser des gens qui produisent des produits alimentaires sans intérêt alors qu’on importe 80% des produits bio qu’on mange dans ce pays, voilà donc à quoi sert l’europe. ) Bref, mangez du riz parfumé chinois ou thaïlandais. Je le préfère largement au riz basmati qui n’est tout de même pas mauvais non plus. Le riz gluant est également excellent mais c’est compliqué.Et surtout ne vous faites pas arnaquer en achetant les produits comme le riz, sauce au soja et autres en grande surf. où ils coûtent le double du prix dans les épiceries asiatiques. (Moi je l’achète par sacs de 20kg mais vous n’êtes pas obligés…)

Pendant que le riz cuit avec au premier étage quelques légumes (carottes, courgettes, haricots verts, brocolis, etc.) qui vont cuire en même temps que le riz) je passe à la poêle grill ou autre poisson ou viande ou je fais sauter des oeufs. Ensuite une petite salade de crudités / salade verte ou soupe vite faite (soupe presque crue par exemple) et le diner est prêt ! On peut ensuite agrémenter d’achards, sauces diverses (sauce au soja) kimchi etc. Qu’on fera le week-end quand on a un peu de temps.

On peut accompagner d’une boîte de haricots rouges bien rincés qu’on fait réchauffer avec un peu d’ail haché poêlé avant et c’est déjà un festin !

Vous avez avec cette méthode un nombre infini de repas possibles à réaliser, c’est simple et ce sera toujours excellent !

On en reparlera la semaine prochaine !

 

“Ma cuisine méditerranéenne” : mon livre ressort enfin en version papier !

Vous pouvez désormais commander mon livre “Ma cuisine méditerranéenne Paiement par chèque, Paypal et carte bleue. Pour payer par carte bleue cliquez sur le bouton, puis sélectionnez “je n’ai pas de compte Paypal” pas besoin d’en créer un !

———————————————————-

Enfin de la charcuterie pied-noir à vendre en ligne !

La célèbre charcuterie Pons de Nice prépare depuis des dizaines d’années la vraie charcuterie pied-noir. Ils viennent d’ouvrir un site de vente en ligne sur lequel vous trouverez longanisse, soubressade, morcillas, boutifar, mahonnaise, saucisses à l’ail (allez voir dans la rubrique “fabrication maison”, mais aussi diverses spécialités extrêmement rares de charcuterie, dont la soubressade et le saucisson de patanegra, ce cochon noir espagnol au goût extraordinaire, avec lequel on fait notamment le jambon “de bellota”. Il y a encore bien d’autres produits, que je vous laisse découvrir. Retrouvez tout ça sur leur site : http://www.charcuterie-pons.net/

———————————————————————————–

Abonnez-vous et naviguez sans publicité !

Pour la modique somme de 2€ par mois vous pouvez maintenant parcourir le site en toute liberté, sans publicité, et de cette façon vous soutiendrez le site et m’aiderez à poursuivre ce travail. Vous aurez en plus de cet accès plus convivial et plus rapide, droit à la version électronique de mon livre “Ma cuisine méditerranéenne”, ainsi que d’autres bonus qui viendront au fil du temps.

Tous les détails sur cette page. (qui est à nouveau en ligne). Abonnez-vous et assurez la continuité et le développement de ce site ! Pleins de projets à venir pour la rentrée, dont le développement de la rubrique vidéos, on en reparlera.

————————————————————————————

Si vous ne recevez plus cette newsletter, merci de m’écrire, il y a parfois des problèmes techniques et des adresses qui sautent : minotorian@gmail.com Si vous changez d’adresse réabonnez-vous avec la nouvelle adresse sur le formulaire qui est sur le site.

 

Voir ces recettes liées:

Laissez un commentaire: